“Une vie sans amis est comme un jardin sans fleurs”

Voici une phrase que j’ai sous le nez quotidiennement. Parfois, ces mots me rappellent l’importance d’avoir des Amis et qu’ils sont comme des fleurs dans mon jardin. Et même si on n’a pas un besoin vital de fleurs ou d’amis, qu’est-ce que serait un jardin sans fleurs et une vie sans amis ? Comme les fleurs égaient un jardin,  le rendent varié et vivant, nos amis nous permettent de garder notre équilibre.

Je dis souvent que sans mes amis je ne serais jamais arrivé là où je suis. Je m’estime vraiment chanceux d’avoir rencontré tout au long de mon parcours de vie des personnes qui sont devenues de vrais amis sur qui je peux compter, m’appuyer et qui me remettent en place quand je déconne. Car c’est aussi ça la richesse d’avoir et d’être un ami.

Malheureusement tout le monde ne peut pas en dire autant. Dans mon travail, je rencontre beaucoup de personnes qui se sentent seules, sans pouvoir partager leurs peines et leurs joies. Souvent trop blessées et déçues dans le passé, elles restent sur leurs gardes. Elles doivent s’occuper de ces blessures et réapprendre à faire confiance à quelqu’un.

Il y a toutes sortes d’amis comme il y a toutes sortes de fleurs possibles dans un jardin. Il y a celles qui sont éclatantes que vous voyez chaque fois que vous rentrer à la maison, il y a les discrètes aux couleurs délicates sous les arbres, il y a le vieux rosier au fond du jardin qui ne demande rien, mais sans lequel votre jardin n’est plus pensable. Le jasmin qui embaume tout le coin avec son parfum qui continue à vous chatouiller les narines encore des heures après.

Il y a les annuelles qu’il faut replanter chaque printemps, éphémères et interchangeables selon votre envie du moment et il y a les vivaces qui chaque année refleurissent à la même période, fidèles au poste.

Comme les amis, chaque fleur a ses propres besoins en terre, en lumière, en eau et en environnement. Certaines sont plus fragiles que d’autres, mais chacune a besoin qu’on prenne soin d’elle, qu’on lui donne de l’attention et qu’on veille à son bien-être. Plus on les connaît, mieux on sait ce qui leur faut comme soin.

Les amis c’est pareil. Certains sont là, quotidiennement, alors que d’autres vous ne pouvez les voir que rarement (souvent trop rarement). Chaque ami a ses propres qualités et ses propres demandes dans la relation que nous entretenons avec lui. Nous connaissons leurs fragilités que nous respectons et leurs « défauts » que nous pardonnons. Comme les fleurs, l’amitié ça se cultive. Si nous la négligeons elle se fane pour finalement disparaître. Certaines pour toujours, d’autres repoussent timidement, fragilisées et il faudrait en prendre plus particulièrement soin.

J’estime que ça vaut la peine de prendre soin de mes amis, car ça fait partie de l’essence de la vie.

Vous aimez cet article ?

Partagez sur Facebook
Partagez sur Twitter
Partagez sur Linkdin
Partagez sur Pinterest

Laissez votre commentaire

Parlons de vous

Qu'aimeriez-vous clarifier?

Les questions me sont envoyées par e-mail. Je réponds personnellement à chaque demande. 

Vos informations sont traitées en toute confidentialité et sécurité